( 19 mai, 2014 )

Les trois arbres

Les trois arbres

-

Dans la mémoire de mes racines, je pris vie

Pour grandir vers le soleil de ma descendance

Je me déploie en majesté pour mes petits

Avant d’offrir à la mort sa première danse

-

Dans le premier souffle du printemps, je naquis

Pour découvrir le ciel où je vis l’abondance

Je reçois en paix une lumière bénie

Avant de me verdir d’une chaude naissance

-

Dans l’harmonie du soir je me pose et souris

Pour dormir sous la lune et chasser la souffrance

Je perçois l’équilibre dans le vent qui rit

Avant d’ouvrir mes deux yeux sur mon existence

-

Dans le cœur de la nuit, au milieu de Paris

Pour un temps éphémère une ronde de stance

Je deviens l’arbre-mots pétrie de son alchimie

Avant de donner au monde son chant de chance

-

Talengar, poète à ses heures perdues

4 Commentaires à “ Les trois arbres ” »

  1. http://www.jazz.cowblog.fr dit :

    bonjour talengar

    joli poème

    un poètique et musical coucou. sympa de te retrouver par ici. A+ du troubadour Emmanuel

  2. Angie dit :

    Bonjour Talengar, c’est Angie du blog Koalangie.
    Ca fait un moment que je n’ai pas posté de poèmes sur mon blog à cause de nombreuses choses que j’ai vécu. Mais je pense reposter bientôt. J’appréciais vraiment beaucoup nos échanges poétiques et je crois que j’aimerai toujours me balader à travers tes mots. Ta sensibilité et ton sens de la mélodie sont restés aussi merveilleux!

    Au plaisir de te lire,
    Angie

  3. Créer un blog gratuitement sur Unblog.fr

    Oops ! Une erreur est survenue.

    L'accès au blog est momentanément impossible,
    veuillez nous excuser et ré-essayer dans quelques instants.

    Retour ou Écrivez-nous si le problème persiste.