( 23 juin, 2012 )

L’été-nuit

L’été-nuit

-

Dans l’ombre d’un pommier je reconnais l’été

Qui s’ouvre dans le noir de la plus courte nuit

Cette vue m’entraine sur les bords du Léthé

Ou je m’assomme dans des tourbillons d’ennuis

Car les pâturages finissent d’allaiter

Le nouvel arrivant, ce petit qui nous nuit

Qui oubliera bientôt sa boisson de lait-thé

 

Talengar, poète à ses heures perdues

 

2 Commentaires à “ L’été-nuit ” »

  1. jazz dit :

    bonjour Talengar
    voici des rimes qui sentent bon l’été et sympas les rimes trouvées « lait thé, lé-thé — »

    te proposant de découvrir sur « jazz » un trio parisien into the moon .
    A+ d’ Emmanuel

  2. talengar dit :

    Merci pour ton passage, j’essaye de me maintenir a la page et en ce moment c’est l’été ^^

    Bonne continuation musicale

    Tal

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|