( 14 mars, 2012 )

Le ballet fantôme

Le Ballet fantôme

-

Dans le souffle du vent, il glisse loin de toi

D’un sourire charmant, il fait naitre l’émoi

Comme ce souvenir qui accroche l’éclat

D’un instant de désir d’une vie d’ici-bas

-

Dans la brise du temps se poursuit un combat

Pour un être vivant dont le cœur toujours bat

Histoire d’avenir qui nous ouvre la voie

D’un monde de désirs qui ont force de loi

-

Un pas de revenant qui chasse le plaisir

De devenir l’amant d’un as qui fait mourir

Car malgré le talent ça fait toujours souffrir

-

La marche des gagnants d’un degré fait fleurir

La tendresses de gens qui voudraient de ma foi

Dans l’union des sens qui agissent en moi

-

Talengar, poète à ses heures perdues

2 Commentaires à “ Le ballet fantôme ” »

  1. talengar dit :

    Destinée à quatre personne, ces vers ici se retrouve pour former dans cette forme plénière les images que me taraudaient…

  2. jazz dit :

    bonjour talengar

    un coucou musical « jazz  » très sympa ce poètique ballet fantôme

    A+ du troubadour Emmanuel

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|