( 21 novembre, 2011 )

Lunatiques haïkus

 

Sourire de ce soir

Lumière de te voir

Lune, luit dans le noir

 

 

Sombre ciel de moire

D’étoffe de foire

Sans destin à croire

 

 

Talengar, poète à ses heures perdues

Pas de commentaires à “ Lunatiques haïkus ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|