( 19 novembre, 2011 )

Volonté déchainée

Volonté déchainée

 

Ce soir tu occupes le fond de mes pensées

Tu es le centre qui habite mes idées

J’ai perdu la vue dans l’odeur de l’image

Qui offre ton parfum à des formes sages

 

Ce soir tu assièges le seuil de ma raison

Tu es l’armée qui hante toute ma maison

Puisque je me dissous dans le noble concept

Qu’un jour nous puissions traverser ton trancept

 

Je vole, je cours, je vis et tu m’arrives

Au point de non-retour, je quitte mes rives

Vers cet extérieur qui attire nos mondes

 

Je sors, je joue, je vois et je te désire

Au delà de mes rêves qui te respirent

Air de liberté qui souffle l’eau et l’onde

 

Talengar, poète à ses heures perdues

1 Commentaire à “ Volonté déchainée ” »

  1. jazz dit :

    bonjour talengar
    passant par ici te lire, te souhaitant un bon dimanche et te proposant de découvrir sur « jazz » la chanteuse mirel wagner.

    A+ d’ Emmanuel

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|