( 17 août, 2011 )

Parcours de proue

Parcours de proue

 

Sur la pensée des vents violents de l’été

Glisse les temps d’un avenir irradié

Tout l’émerveillement des premières heures

Terni par les abandon des plus sombres couleurs

 

Je partirai guidé par d’immense abat-son

Sur la fugue de ma propre partition

Voir l’horizon bouger au rythme de mes pas

Dans la quête pour devenir un paria

 

Je suis l’unique enfant de mon noble monde

Seigneur ou mendiant dans l’esprit qui m’écoute

Seul l’écho se trouve  sur ma longueur d’ondes

 

Je suis  les protagonistes de ma joute

Et chaque facette se déploie, féconde

Quand je reste maitre à l’oeuvre de mes doutes

 

Talengar, poète à ses heures perdues

 

2 Commentaires à “ Parcours de proue ” »

  1. Andre dit :

    Felicitations, c’est un blog super!

  2. jazz dit :

    bonjour talengar
    te proposant de découvrir la pianiste A.Figarova sur jazz.
    bon w end et A+ d’ Emmanuel

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|