( 2 mars, 2011 )

Grève ferroviaire

 Grève ferroviaire

 

Le talent d’une gare se trouve dans ses trains

Qui jouent de la cithare sur les rails du destin

Alternance de voie qui tracent leurs sillons

Pour perdre la foi des clients moribonds

 

Dans ce lieu de passage s’écoulent les rimes

De cent milles visages  qui rêvent des cimes

Sifflet pour le départ, la machine est en marche

Guidée par les fêtards, cheminots à la tâche

 

L’idée du voyage s’ancre dans notre tête

Même si l’équipage ne sait dompter la bête

Incompétence sage ou désir d’énerver

 

Ceux qui tournent la page à l’envie d’arriver

Car l’importance au large est le temps de la quête

Qui donne ses gages à ce pauvre interprète

 

Talengar, poète à ses heures perdues

3 Commentaires à “ Grève ferroviaire ” »

  1. autres rimes dit :

    un coucou par ici,talengar
    A+ du troubadour Emmanuel

  2. koalangie dit :

    Coucou Talengar,

    Voilà une agréable façon d’exposer le mécontentement lors d’une grève ferrovière ^_^
    Mais tu exprimes bien aussi la poésie qui émane de « ce pauvre interprète », c’est le voyage, la quête, la fuite même, quelquefois…
    Moi en tout cas, j’aime beaucoup m’évader en train, me laisser emportée par cette énorme machine, voir les paysages défilés à toute vitesse et puis le bruit des rails…

    Encore une fois, tu sais employer les mots et rendre les choses plus douces.

    Dernière publication sur Angie : Des années ont passé

  3. jazz dit :

    hello talengar
    un musical coucou en passant
    esperant que tout va bien pour toi
    A+ d’ Emmanuel

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|