• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010
( 8 novembre, 2010 )

Oeuf de Colombe

Oeuf de Colombe

 

Dans le silence des instances de la nuit

Naissent les bruissements des pensées endormies

Ensommeillé mais reines, quand tonne l’heure

Elles dénudent leurs coroles en pleurent

 

Ces beautés fleuries qui jamais ne déclosent

Sonne le parfum vivifiant de la roses

Toujours dans l’écrin de leurs robes de satin

Qui s’égaillent d’un rire ou d’un éclat carmin

 

Dans la sombre douceur du lit de nos rêves

Germe un monde de fleurs qui s’emplit de sève

Mais que fuit le matin réel qui se lève

 

Vigueur de ce chemin suivit par le dormeur

Eternelle trêve dans l’esprit du penseur

C’est la frontière d’Eve et de son précurseur

 

Talengar, poète à ses heures perdues

 

|