( 18 juin, 2010 )

Surchauffe refroidit

 Surchauffe refroidit

 

Un zéro absolu donne le mouvement

Le ballet électrique fête l’évènement

Car là est résolu un vieux casse-tête

Celui de physique, mais oui, suis-je bête!

 

Dans ce mal révolu nait le chaud de l’instant

Vitesse magique, joie de l’éclatement

Font de l’advenu, boulevard des restes

Un champs de tragique charmé par des miettes

 

Drôle de parvenu, électron du présent

Qui tourne comique dans la peur d’être lent

Rattraper l’étendu de gloire obsolète

Avec les mimiques d’un analphabète

 

Talengar, poète à ses heures perdues
 

4 Commentaires à “ Surchauffe refroidit ” »

  1. jazz dit :

    re bonjour Talengar
    un coucou musical en passant
    « katrine madsen » à découvrir sur « jazz »
    te souhaitant un bon w end, A+ d’ Emmanuel

  2. jazz dit :

    bonjour Talengar
    j’espère que tu vas bien. passant par ici te souhaiter un bon w end
    une voix de claire de velours un univers bien à elle, voilà qui résume déjà = Emel Mathlouthi à découvrir sur « jazz »
    bien amicalement et A+ d’ Emmanuel

  3. jazz dit :

    hello talengar
    un coucou estival par ce temps où il fait bon de trouver un coin d’ombre par cette forte chaleur ou de rester au frais chez soi et de s’écouter une bonne musique dont celle de céline Bonacina ,une saxophoniste de jazz au phrasé musical bien agréable.

    bien amicalement et A+ d’ Emmanuel

  4. Vidovik dit :

    hello talengarun coucou estival par ce temps o� il fait bon de trouver un coin d’ombre par cette forte chaleur ou de rester au frais chez soi et de s’�couter une bonne musique dont celle de c�line Bonacina ,une saxophoniste de jazz au phras� musical bien agr�able.
    +1

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|