( 2 juin, 2010 )

Heu…

 Heu…

 

Sagesse infinie d’un mot répété

Comble le vide de nos phrases nues

Drôle de petit, Verbe défendu

Grâce du bide, de ce « heu » làché

 

Facile expression, vocable louée

Lettre d’exception et sceau originel

Dans ce premier pas, libre d’hydromel

Joue le son d’Héra, langage d’ainé

 

Marque interrogée de ponctuation

Figure étonnée, points de suspension

Est-ce son pouvoir de nous décorer

 

Entre le savoir du pédant nommé

Se glisse l’avoir d’onomatopé

Régal adoré de l’inspiration

 

Talengar, poète à ses heures perdues

3 Commentaires à “ Heu… ” »

  1. autresrimes dit :

    re coucou
    sympathique poème.
    A+ d’ Emmanuel

  2. koalangie dit :

    Bonsoir Tal,

    Un si petit mot, un rien donne naissance à un poème magnifique.
    C’est là toute la magie de la poésie. Que ce soit un « heu », une pierre, une fourmi, un château gigantesque, une musique…rien ne l’échappe. Elle transforme les grandes comme les petites choses banales en quelque chose de merveilleux, lui donnant une nouvelle essence.

    Ton petit « heu » a dessiné un sourire sur mes lèvres. On l’emploie tellement qu’il méritait bien son poème ;)

    Dernière publication sur Angie : Des années ont passé

  3. talengar dit :

    Bonsoir,

    C’est une démonstration, et une naissance pour offrir à tous le plaisir de la poésie qui peut se traduire dans le simple « heu »…
    Merci de voir l’essence du Verbe…

    Tal

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|