( 31 mai, 2010 )

Chaleur primordiale

 Chaleur primordiale

 

Le soleil se couche mais sa chaleur est là

Car l’astre nous douche de rayons de magma

La température monte vers les hauteur

Des fauves cambrures de ce dieu de moiteur

 

Le feu se transforme dans cette atmosphère

Il devient fluide et déclare la guerre

A toutes les formes qui transpirent en eau

Sueur chaude et acide, reste de fardeau

 

Passionnante lueur qui danse sous ta peau

Entêtantes odeurs de sable et de plage

Qui courent sur ton corps auréolé de Beau

 

Lorsqu’avec ta saveur tu graves l’image

De l’effet de l’essor qui lève le rideau

Sélénite bonheur sur ton frais visage

 

Talengar, poète à ses heures perdues

 

 

4 Commentaires à “ Chaleur primordiale ” »

  1. koalangie dit :

    Ha, cette chaleur qui sur le ciel sait se graver aussi bien que dans les souvenirs de la peau.

    Le soleil, j’aimerai bien qu’il revienne, quand même…

    Chaleureusement,
    Angie

    Dernière publication sur Angie : Des années ont passé

  2. talengar dit :

    Le soleil offre sa chaleur réel a notre peau et son bonheur symbolique a notre âme… souvenirs qui se mêlent pour appeler de ses vœux le noble Hypérion.

  3. autresrimes dit :

    bonjour Talengar
    oh que le soleil fait du bien.

  4. talengar dit :

    Le soleil, sa chaleur et les promesses de l’été…

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|